Essonne : Deux jeunes sans casque à motocross et une voiture de police se percutent aux Ulis


Deux jeunes à motocross et une voiture de police sont entrés en collision ce dimanche après-midi aux Ulis. (captures écran vidéos @Linaa61619305/@cpasdeslol18)

Deux jeunes qui circulaient sur une motocross aux Ulis (Essonne) ont percuté une voiture de police et ont chuté. Le conducteur a été amené à l’hôpital, son passager a pris la fuite.


Les faits se sont produits vers 17 heures ce dimanche et sont à l’origine d’un attroupement autour des forces de l’ordre. Deux jeunes qui circulaient sans casque, sur une motocross, sont entrés en collision avec un véhicule de police en patrouille, sur l’avenue d’Alsace aux Ulis.

Les policiers ont fait appel aux secours et ont pris en charge le conducteur qui était conscient. Ils ont rapidement été encerclés par une soixantaine d’individus selon une source policière. La motocross restée au sol a alors été volée et le passager a pris la fuite. Le conducteur a lui aussi tenté de prendre la fuite mais a été rattrapé par les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) arrivés sur place.

Âgé d’une vingtaine d’années et déjà connu des services de police, il a été conduit à l’hôpital d’Orsay. Il souffre d’un traumatisme crânien et ses jours ne seraient pas en danger. Ce dernier a heurté le pare-brise du véhicule de police lors du choc. Des images amateurs filmées peu après l’accident ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Alors qu’une « bavure » policière est évoquée par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux, les circonstances exactes de cet accident ne sont pas encore connues.

Un refus d’obtempérer quelques heures plus tôt

Selon cette même source, le conducteur de la moto a de lui-même percuté le véhicule de police sérigraphié qui arrivait face à lui, au niveau de l’avant gauche, avant de chuter avec son passager. « Les policiers étaient en patrouille et n’étaient pas à la recherche de ces deux jeunes à motocross », précise-t-on.

Une indication en lien avec un signalement des policiers municipaux quelques heures plus tôt, vers 14 heures. Les fonctionnaires ont en effet rapporté qu’ils avaient ordonné au conducteur d’une motocross de s’arrêter mais que ce dernier avait refusé, prenant la fuite. Il s’agirait du même deux-roues impliqué dans ce refus d’obtempérer et cet accident.

De leur côté, des témoins présents sur place interrogés par Le Parisien, ont indiqué que le policier au volant avait volontairement percuté la motocross. Une enquête a été ouverte.