Essonne : Elle consomme une soupe périmée et se retrouve paralysée


Illustration. (Pixabay)

La victime souffre de botulisme, une maladie très rare qu’elle a contractée en ingérant une soupe aux légumes périmée.

Une habitante de l’Essonne a eu un malaise dans le courant du mois d’août dernier, une semaine après avoir consommé une soupe aux légumes périmée.

Elle a été hospitalisée fin août et son état s’est rapidement et gravement détérioré. La victime est à ce jour totalement paralysée, rapporte Le Parisien, avec « très peu d’espoir de récupération » selon une proche.

La soupe périmée depuis le 4 août

Les médecins de la Pitié-Salpêtrière à Paris ont diagnostiqué un cas de botulisme, après avoir évoqué un accident vasculaire cérébral dans un premier temps. Leurs craintes se sont confirmées lors de l’analyse de la soupe qui se trouvait encore dans le réfrigérateur de la victime. Le produit était périmé depuis trois semaines lors de sa consommation.

Seuls deux cas de botulisme ont été recensés en Ile-de-France en 2018. La toxine botulique est générée par des bactéries. Elle ne modifie ni le goût, ni l’odeur des aliments contaminés.