🇫🇷 Essonne : Il liquide son entreprise de sécurité et prévient ses 430 employés par SMS.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les employés n’en n’ont pas cru leurs yeux : ils ont appris qu’ils étaient licenciés du jour au lendemain, par texto.

Vendredi, les 430 employés de la société de sécurité Bodyguard basée à Evry, ont eu la très désagréable surprise d’apprendre qu’ils étaient chômeurs… par SMS.

La société liquidée

Un employé a témoigné : « [Le patron] aurait pu nous envoyer une lettre en recommandé au moins. Un texto, cela ne veut rien dire, c’est inadmissible », et d’ajouter : « Pourquoi en est-on arrivé là ? Et les gens qui avaient le doigt sur le bouton de tous les garde-fous et alertes imaginables, pourquoi n’ont-ils rien fait ? », car les salariés ne connaissaient rien des difficultés de la société, rapporte France 3.

Un patron déjà condamné

L’homme à la tête de l’entreprise avait été condamné pour « blanchiment » et « travail dissimulé » en 2015, avec interdiction de gérer toute entreprise. Il était toutefois resté actionnaire principal, relate France 3.

Actu17.