🇫🇷 #Essonne Interception d’un go-fast sur la N20 : les policiers ont ouvert le feu. 2 sont blessés.

Illustration Actu17. DR.

La police a intercepté un go-fast sur la N20 à hauteur d’Arpajon (Essonne) jeudi vers 10h. La voiture a d’abord refusé de s’arrêter. Elle a percuté deux policiers avant de se retrouver coincée dans les bouchons. La police a tiré. L’IGPN veut comprendre pourquoi les policiers ont ouvert le feu.

L’interception d’un go-fast, (une voiture rapide chargée de convoyer de la drogue) par la police jeudi matin sur l’A20 près d’Arpajon (Essonne) a tourné à la fusillade. La voiture qui transportait la drogue a percuté des policiers et des automobilistes en tentant de s’enfuir.

Elle s’est retrouvée coincée dans les bouchons. C’est là que les policiers ont tiré. L’homme à bord du « go-fast » n’avait pas d’arme sur lui. Il est déjà connu de la police pour des affaires de drogues.

Plusieurs centaines de kilos d’herbe ont été trouvées dans la voiture.

Le « go-fast » a tenté de s’enfuir

Vers 10h, jeudi matin des policiers de la brigade des stupéfiants tentent de stopper un go-fast sur la N20 vers Arpajon. La voiture venait du sud et rejoignait Paris. Le conducteur refuse de s’arrêter.

Il percute deux policiers. L’un d’entre eux, traîné sur plusieurs mètres, est blessé à l’épaule. L’autre policier a été blessé plus légèrement. La voiture se retrouve ensuite coincée dans les bouchons. Pour se dégager, elle percute plusieurs véhicules. Des automobilistes sont blessés.

Les policiers ouvrent le feu

Alors que le conducteur du go-fast est pris dans les embouteillages, les policiers sortent leurs armes. Une douzaine de coups de feu sont tirés en direction de la voiture. Le conducteur du go-fast est blessé à la jambe.

http://bit.ly/2sQYrGV