🇫🇷 Essonne : Ivre et armé d’un sabre et d’une arme de poing, le maire de Wissous menace des gens du voyage.


Illustration Actu17 ©

Les policiers sont intervenus en urgence pour se retrouver face à une scène plutôt insolite.


Le premier magistrat de la commune de Wissous a été interpellé et placé en garde à vue ce dimanche pour avoir menacé, ivre, des gens du voyage installés illégalement sur le parking d’une crèche privée.

Gilet pare-balles, katana et arme de poing

Le maire de cette petite commune de l’Essonne, Richard Trinquier portait un gilet pare-balles et une arme de poing de calibre 9mm en plus d’un sabre japonais lorsqu’il a menacé des gens du voyage installés sur le territoire de Wissous.

Accompagné du 1er adjoint et de policiers municipaux

Lorsqu’il s’est présenté devant le camp et à proféré des menaces aux habitants, le maire était accompagné de son 1er adjoint et de policiers municipaux, vraisemblablement hors service. Devant cette scène, les gens du voyage ont alerté police-secours.

Le Parquet a indiqué : « Visiblement, il y avait déjà eu des tensions entre ce maire et la communauté. Il va falloir déterminer s’il avait cette arme à la ceinture ». L’édile a bien une licence de tir sportif mais pas de permis de port d’arme. Une enquête a été ouverte pour « violences avec armes en état d’ivresse » et confiée à la Sûreté départementale de l’Essonne.

Un habitant du camp interpellé

Les policiers ont procédé à un contrôle et découvert un fusil dans une voiture d’un membre de cette communauté de gens du voyage. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Ce sont les policiers du commissariat de Massy qui sont chargés de cette enquête pour «  transport d’arme prohibé », rapporte Le Parisien.

Actu17.