🇫🇷 Essonne : Le policier grièvement blessé après avoir été frappé a 60 jours d’ITT.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les policiers avaient décidé de procéder au contrôle d’un individu circulant à motocross, sans casque, à Courcouronnes (Essonne). Mais les fonctionnaires se sont retrouvés rapidement encerclés par une dizaine d’individus qui les ont violemment agressés.

Les faits qui se sont produits ce dimanche soir place des Copains-D’abord, vers 18h35. Les trois policiers ont procédé un contrôle d’un homme qui circulait sans casque sur une motocross. Mais la situation a vite dégénéré.

Une dizaine d’individus sont venus au contact des policiers et les ont encerclés. L’un a porté un premier coup de poing au visage de l’un des fonctionnaires.

En difficulté, ces derniers ont été contraints d’utiliser leur flashball à deux reprises, notamment vis à vis d’un des assaillants qui venait de se saisir d’un objet non identifié, pour le lancer sur les policiers. Des grenades lacrymogènes ont également été employées.

Fracture du péroné et de la malléole

Selon nos informations, l’un des policiers a alors tenté de se saisir de la motocross afin que le conducteur ne puisse quitter les lieux précipitamment, profitant de la situation hostile. C’est à ce moment que l’un des auteurs a porté un violent coup de poing au visage du fonctionnaire, le faisant chuter au sol, KO.

Le gardien de la paix affecté au commissariat d’Evry, qui est grièvement blessé, s’est vu prescrire 60 jours d’ITT selon une source policière. En chutant au sol, l’homme s’est fracturé péroné et la malléole. Ces deux collègues ont également été blessés.

Les deux suspects mineurs qui avaient été interpellés environ une heure après les faits, ont été remis en liberté après avoir été mis hors de cause, toujours selon nos informations.

Une enquête a été ouverte.

Actu17.