🇫🇷 Essonne : Des renforts doivent intervenir pour empêcher une vingtaine de teufeurs de récupérer le matériel saisi.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
L'auxiliaire de vie aux identités différentes maltraite un handicapé.
Illustration Actu17 ©

Une vingtaine d’individus participant à une rave-party, s’est rendue au commissariat d’Arpajon pour tenter de récupérer du matériel saisi par les policiers.

Ce week-end, à Etampes, les policiers ont été requis par des riverains pour des nuisances sonores et divers plaintes causées par l’installation d’une rave-party sur un terrain privé.

Des interpellations et la saisie du matériel

Les fonctionnaires ont interpellé quatre organisateurs et ont saisi à l’occasion le matériel de sonorisation.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une vingtaine de teufeurs virulents, s’est rendu au commissariat d’Arpajon lieu de stockage du matériel saisi. Ces derniers ont tenté de récupérer la sonorisation.

Besoin de renforts

Les policiers locaux ont dû faire appel à des renforts qui ont permis de stabiliser la situation. Le syndicat de police Alliance PN a fait remarquer qu’une fois de plus, faute d’effectifs suffisants, les forces de l’ordre avaient été défiées.

La préfète de l’Essonne a condamné les nuisances causées aux riverains et a insisté sur l’action des forces de l’ordre, police et gendarmerie, qui a permis de limiter les troubles à l’ordre public relate le Parisien.

Actu17.