🇫🇷 Essonne : Une vingtaine d’individus caillassent la patrouille de police à Corbeil. Un suspect relaxé.

par Y.C.
Les policiers ont été caillassés ce samedi soir à Corbeil. (photo Alliance 91 Facebook)

Le véhicule des policiers a été la cible de nombreux projectiles ce samedi soir. Un homme interpellé après les faits a été relaxé par la justice.

Il était 21 heures dans le quartier de la Nacelle à Corbeil-Essonnes (Essonne) lorsqu’une patrouille de police a été encerclée par une vingtaine d’individus pour la plupart cagoulés. La patrouille circulait à faible vitesse au moment où elle a été violemment prise à partie raconte Le Parisien.

Les policiers contraints de reculer

Les assaillants ont caillassé le véhicule de police avec des pierres et d’autres objets. Deux vitres ont été brisées, la carrosserie dégradée.

(Photo Alliance 91 Facebook)

Les policiers n’ont pas eu d’autre choix que de quitter les lieux.

Relaxé au bénéfice du doute

Mais les agresseurs ont poursuivi la voiture de police. Les renforts arrivés sur place ont toutefois permis l’interpellation de deux individus. Ces derniers ont été formellement reconnus comme étant des auteurs de ce caillassage.

L’un des deux suspects a été jugé en comparution immédiate ce lundi au tribunal. Il a été relaxé au bénéfice du doute indique le journal francilien.

Des violences quelques heures plus tôt à Lisses

A quelques kilomètres de là, à Lisses (Essonne), un groupe d’une cinquantaine d’individus, certains munis de barres de fer et d’autres armes par destination, s’en étaient pris à des arrêts de bus.

Les policiers arrivés sur place les premiers avaient été caillassés par les agresseurs. Une vidéo des faits a été diffusée sur les réseaux sociaux, on y voit les assaillants prendre la fuite après avoir lancé des projectiles sur les fonctionnaires.

Des renforts de la gendarmerie ont été nécessaires pour faire revenir le calme. Plusieurs individus ont été interpellés, l’un à moins de 13 ans a indiqué le maire de Lisses, Thierry Lafon, au Parisien.

Actu17.