États-Unis : 99 ans de prison pour le rappeur Young QC, qui a commandité le meurtre de sa mère


De son vrai nom Qaw'mane Wilson, le rappeur Young QC il a été condamné à 99 ans de prison par un tribunal de Chicago (Illinois). (photo Chicago Police)

Huit ans après le crime, Qaw’mane Wilson, plus connu sous le nom de Young QC, a été reconnu coupable d’avoir commandité le meurtre de sa mère, Yolanda Holmes.

Un tribunal de Chicago dans l’Illinois (États-Unis) a condamné le rappeur Young QC à 99 ans de prison, ce vendredi, pour avoir fait assassiner sa mère en 2012. Après l’énoncé du verdict, Young QC a déclaré : « Personne n’aimait plus ma mère que moi. Elle était tout ce que j’avais« . Eugene Spencer, l’auteur du meurtre, a été condamné à 100 ans de réclusion criminelle.

Le jour du crime, Eugene Spencer et la petite amie du rappeur s’étaient rendus à l’appartement de Yolanda Holmes, la mère de ce dernier. Alors qu’elle se trouvait dans son lit, Spencer avait sorti une arme et lui avait tiré dessus.

Des coups de couteau

Alors présent, le compagnon de Yolanda Holmes s’était battu avec le meurtrier, avant de tomber inconscient sous ses coups. Eugene Spencer avait eu un échange téléphonique avec Young QC, qui lui avait ordonné de « s’assurer que cette garce » était « bien morte », en parlant de sa mère. Le meurtrier était ainsi retourné sur place pour poignarder à mort Yolanda Holmes.

Il s’empare de l’argent de la victime

Plus rien n’empêchait Young QC de faire main basse sur les économies de sa mère. Après avoir siphonné ses comptes, il avait customisé son bolide Ford Mustang qui lui avait été offert par… Yolanda.


Dans une vidéo publiée sur la plateforme Youtube, on le voit jeter de l’argent sur des gens qu’il présente comme ses fans. Il s’agissait d’argent fraîchement retiré des comptes de la victime. La séquence sordide, filmée en mai 2013, a été diffusée au procès.

Durant l’audience, le juge Stanley Sacks a déclaré : « Sa mère lui donnait tout ce qu’il voulait. Une voiture. Un travail. On pourrait dire qu’il était pourri gâté. Elle a donné à Qaw’mane la vie. En échange, il a décidé de la lui enlever« .