🇺🇸 États-Unis : Harcelé à l’école par ses camarades, un enfant de 9 ans s’est suicidé.

par Y.C.
Jamel Myles s'est suicidé ce jeudi après avoir été harcelé par ses camardes d'école, à Denver (États-Unis). (photo Fox 31)

Harcelé à cause de son homosexualité, Jamel Myles, un enfant de 9 ans, s’est donné la mort à Denver (Colorado) ce jeudi, créant une vague d’émotion aux États-Unis.

Il venait de faire son retour à l’école. Mais dans les jours qui ont suivi, Jamel Myles a subi des brimades et des moqueries à répétition de la part de ses camarades. Le jeune garçon venait d’avouer son homosexualité à sa mère Leia Pierce. « Il a été à l’école et disait qu’il allait dire à tout le monde qu’il était gay parce qu’il était fier de lui », a-t-elle déclaré à la chaîne américaine KDVR. Selon son récit, certains camarades l’auraient même poussé à se suicider.

Le 20 août, Jamel Myles avait commencé à porter du vernis à ongles pour le premier jour de l’année scolaire. Le petit garçon aimait porter des robes et et avait mis du vernis à ongles pour le jour de la rentrée. Il rêvait de devenir une star sur Youtube pour « acheter une nouvelle maison » à sa famille.

Jamel Myles s’est suicidé après 4 jours d’école

C’est sa mère qui a découvert le corps de son fils ce jeudi soir à Denver. Les autorités ont confirmé la thèse du suicide.

« Mon bébé s’est tué » a déploré la mère de famille au Denver Post. « Il ne méritait pas cela. Il voulait rendre tout le monde heureux, même quand il ne l’était pas. J’aimerais tellement qu’il revienne. »

« Quatre jours, c’est tout ce que ça a pris à l’école. Je peux m’imaginer ce qu’il lui ont dit », a raconté Leia Pierce en entrevue à KDVR. « Mon fils a raconté à ma fille aînée que les gamins à l’école lui avait dit de se tuer. Je suis triste qu’il ne soit pas venu vers moi pour me le dire. » a-t-elle ajouté.

Actu17.