États-Unis : «Je vous pardonne», il enlace l’ex-policière qui a tué son frère en le confondant avec un cambrioleur


Le frère de la victime pardonne et enlace l’ex-policière à l’audience. (capture vidéo The Guardian).

La policière était entrée chez son voisin par erreur au lieu de regagner son domicile. Le prenant pour un cambrioleur, alors qu’il se trouvait chez lui, elle l’avait abattu.

Ce mercredi, la justice américaine a condamné Amber Guyger à dix ans de prison pour le meurtre de Botham Jean. Ce dernier, âgé de 26 ans, avait été tué par balle alors qu’il se trouvait chez lui sur son canapé.

Une méprise dramatique

En septembre 2018, la prévenue qui était policière à Dallas s’était trompée d’appartement et était entrée chez son voisin. Pensant se trouver à son propre domicile, elle l’avait pris pour un cambrioleur avant de l’abattre.

Lors du procès, la prévenue a affirmé avoir commis une « erreur tragique », selon plusieurs médias locaux.

Le frère de la victime la pardonne

Un acte poignant a eu lieu à l’audience après l’énoncé de la sentence. Alors que la condamnée est restée stoïque en apprenant sa condamnation, le frère de la victime a déclaré à l’ex-policière : « Je vous pardonne ». Il a ensuite formulé une demande toute particulière au juge : « Je ne sais pas si c’est possible, mais est-ce que je peux lui faire un câlin ? », « S’il vous plaît ».


Après quelques secondes de réflexion, le juge a donné son accord. S’en est suivie une scène émouvante où les deux personnes se sont enlacées.