États-Unis : Un policier piégé par un chasseur de pédophiles grimé avec un filtre Snapchat


À gauche Ethan grimé en Esther (NBC Bay Area), à droite Robert Davies (San Jose Police Department).

L’étudiant astucieux est parti à la chasse aux pédophiles et a provoqué l’interpellation d’un agent de police.

Jeudi dernier, un policier de San Mateo en Californie (États-Unis) a été interpellé après avoir été piégé en ligne. La justice le soupçonne d’avoir contacté une mineure avec l’intention de commettre un délit, selon un communiqué du commissariat de San José.

Il se fait passer pour une ado

Robert Davies, âgé de 40 ans, a été piégé par Ethan, un étudiant de 20 ans, grimé en adolescente grâce à l’application Snapchat. Le jeune homme, apprenti-chasseur de pédophiles, a expliqué avoir agi car il avait été bouleversé par l’histoire d’une amie victime d’agression sexuelle lorsqu’elle était enfant.

Ethan a utilisé un « filtre » Snapchat pour changer de sexe en apparence. Avec l’image ainsi générée, il a créé un faux profil Tinder (un site de rencontres, ndlr) au nom d’une certaine « Esther » âgée de 19 ans.

« Esther » lui confie avoir 16 ans

Assez rapidement, un certain « Rob » s’est manifesté, intéressé par le profil.
« Il m’a écrit un message du genre ‘Tu es partante pour t’éclater un peu, ce soir ?’ et j’ai décidé d’en profiter », relate Ethan à NBC. Après quelques échanges, « Esther » a confié à Rob avoir 16 ans. Ce qui ne l’a pas empêché de continuer à la draguer.


 

Selon les enquêteurs, les discussions sont devenues de plus en plus intimes et les deux correspondants ont envisagé « une activité sexuelle ». Avec assez de preuves collectées, l’étudiant Ethan grimé en « Esther » a alerté les autorités.

Un procès à venir

Robert Davies a été interpellé au terme de trois semaines d’enquête. Il a aussitôt été incarcéré avec une caution de 50 000 dollars. La supérieure du policier a déclaré que ses agissements étaient un « affront aux principes de [leur] commissariat et de [leur] profession dans son ensemble ».

De son côté, Ethan a affirmé mettre un terme à sa chasse aux pédophiles. « Je voulais juste attraper une personne. Le fait est qu’il s’agissait d’un flic », a-t-il déclaré.