🇺🇸 #ÉtatsUnis La mise à mort du condamné échoue après 2 heures d’essais.

par Y.C.

Un détenu malade de 69 ans, n’a pas pu être exécuté par injection létale, les agents pénitentiaires ne pouvant trouver une veine suffisamment solide.

À Lucasville, hier, le détenu âgé de 69 ans Alva Campbell n’a pas pu être exécuté étant donné son état de santé.

Un meurtrier aujourd’hui très diminué physiquement

Condamné à mort pour avoir abattu un jeune homme de 18 ans après l’avoir pris en otage lors d’une tentative d’évasion, l’exécution a été ordonnée par les autorités de l’Ohio.

Conduit sur le lieu d’exécution en fauteuil roulant, équipé d’une poche de colostomie, souffrant d’une grave insuffisance pulmonaire, le détenu a vu son exécution ajournée au motif que les agents pénitentiaires n’ont pu trouver une veine assez solide pour supporter l’injection létale. La tentative de mise à mort, une véritable « torture » selon l’avocat de Campbell, a duré près de deux heures.

L’exécution reportée

Le porte-parole des services pénitentiaires a déclaré : « Les tentatives de pose d’une intraveineuse se sont soldées par un échec. Une nouvelle date d’exécution va être fixée » rapporte Abc6.

Actu17.