Eure : Le conjoint violent frappe les policiers, leur crache dessus et saisit les testicules d’un fonctionnaire


Illustration Actu17 ©

Les policiers sont intervenus pour des violences conjugales à Vernon (Eure). Le conjoint violent de 41 ans a agressé les forces de l’ordre qui sont parvenus tant bien que mal à le maîtriser. Il a été placé en garde à vue.


La soirée du réveillon de Noël s’est terminée dans la violence chez ce couple qui habite Vernon. La femme a en effet appelé la police vers 22 heures, affirmant qu’elle avait reçu des coups de son conjoint raconte France Bleu.

Le suspect âgé de 41 ans s’en est violemment pris aux policiers dès leur arrivée et leur a donné des coups de poing, les insultant. L’agresseur a ensuite baissé le masque de l’un des fonctionnaires et lui a craché dessus, affirmant être positif au coronavirus.

Il a aussi saisi les testicules d’un autre policier alors que les forces de l’ordre tentaient de le maîtriser. Ne parvenant pas à le menotter, les policiers ont décidé de faire usage d’un pistolet à impulsion électrique. Cela a permis l’interpellation de cet homme, qui avait par ailleurs 0,56 gramme d’alcool par litre de sang.

Il reconnaît les faits, sa compagne ne dépose pas plainte

Au cours de sa garde à vue, le quadragénaire a reconnu les faits. Sa femme qui a été frappée n’a quant à elle pas souhaité déposer plainte. Malgré sa décision, le parquet peut décider de poursuivre le conjoint violent, même en l’absence de déposition de la victime.


L’homme est désormais poursuivi pour violences volontaires, outrage et rébellion. A l’issue de sa garde à vue, il s’est vu remettre une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) et sera jugé en mai prochain.