Finistère : Il louait une maison de 180 m2 exclusivement pour y cultiver du cannabis


Illustration. (Wikimedia)

Le retour sur investissement était plutôt bon, avant que le locataire ne finisse en garde à vue.

Les gendarmes ont interpellé un habitant de Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, lundi. L’enquête a démontré qu’il louait une « résidence secondaire » dans une commune voisine pour y cultiver du cannabis et le revendre, relate Ouest-France.

15 000 € en trois récoltes

La perquisition menée dans cette maison de 180 m2, située à Guimiliau, a permis la saisie de soixante plants de cannabis, de
sachets de conditionnement pour la vente et de matériel destiné à la culture du cannabis. Les gendarmes ont pu déterminer que le mis en cause avait déjà pu effectuer trois récoltes qui lui auraient rapporté 5 000 euros chacune.

Il a été placé sous contrôle judiciaire, en attendant son procès.