🇫🇷 Finistère : L’hôpital a rémunéré durant 30 ans un médecin absent.

par Y.C.
Illustration

La chambre régionale des comptes de Bretagne vient d’épingler l’hôpital de Quimperlé qui a rémunéré pendant 30 ans un médecin absent.

Un médecin a été nommé chef de service en 1984. Divers rapports ont été établis faisant état d’une incompétence avérée de ce médecin.

Un comportement inadapté

Son comportement à l’égard du personnel et des patients avait également été pointé du doigt.

Ce praticien dès lors absent de l’hôpital était toujours considéré comme faisant partie de son effectif et percevait son salaire soit un montant annuel de 130 000 euros.

5,5 millions € entre 2012 et 2016

Quant à la privation de recettes annuelles de l’hôpital, elle a été chiffrée à 980 000 par an, le préjudicie global pour la période de 2012 à 2016 ayant été évalué à 5,5 millions d’euros.

Il refuse de prendre sa retraite

En 2004, l’ARS a attribué, pour compenser le surcoût lié à ce praticien, une enveloppe de 124 000 euros. En 2010, la direction de l’hôpital a demandé à ce praticien de prendre sa retraite, ce qu’il a refusé, continuant à percevoir un salaire brut de 7 400 euros par mois.

Les magistrats de la chambre régionale des comptes ont pointé « une situation irrégulière, liée à la volonté de défense du corps des praticiens hospitaliers » rapporte Europe 1.

Actu17.