🇫🇷 Fleury-Mérogis : Tentative d’évasion à la prison, une détenue est parvenue à sortir de sa cellule.

par Y.C.
Illustration.

La détenue a été repérée dans la cour de promenade de la prison,en pleine nuit et a été arrêtée. Une nouvelle affaire qui fait suite à la spectaculaire évasion de Rédoine Faïd de la prison de Réau, et celle de deux frères de la prison de Colmar dans la nuit de dimanche à lundi.

Cette fois, c’est une femme incarcérée à la maison d’arrêt des femmes (MAF) de Fleury-Mérogis (Essonne) qui est parvenue à sortir de sa cellule pour une « virée nocturne dans la cour de promenade », comme l’a dénoncé le syndicat SLP-FO dans un tract ce lundi.

Des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 22 au 23 juillet. Dans l’impasse, la détenue en a quand même profité pour « s’alimenter en cigarettes » par les fenêtres « des autres cellules adjacentes » explique le syndicat.

La détenue de retour à la prison pourrait informer les autres femmes de sa façon de faire

Dans cette maison d’arrêt des femmes, 22 personnes sont détenues pour des faits en lien avec le terrorisme explique Le Parisien. Il s’agit du plus gros contingent en France. « Et il n’y a toujours pas de barreaux aux fenêtres », a déclaré une employée au journal francilien.

La détenue en question est de retour dans la maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis depuis ce week-end, alors qu’elle avait été transférée dans un premier temps. En effet, cette dernière est désormais en capacité de « divulguer à toutes les autres son mode opératoire » selon un représentant du syndicat SLP-FO.

Actu17.