🇫🇷 Fraude de grande ampleur : 15% de la production totale de vin AOC Côtes-du-Rhône n’en était pas.

par Y.C.

C’est une fraude massive que la DGCCRF a mise au jour.

Ce jeudi, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a rendu publique une affaire datant de 2017 qui a permis de détecter une fraude de très grande ampleur, concernant le vin AOC Côtes-du-Rhône.

480 000 hectolitres de faux Côtes-du-Rhône

L’équivalent de 13 piscines olympiques de vin AOC n’en était pas vraiment. La fraude porte sur du vin faussement embouteillé entre juin 2013 et juin 2016. Le rapport indique que durant cette période « environ 200.000 hectolitres de vin sans indication géographique ont été mis en vente avec une fausse appellation d’origine côtes-du-rhône et côtes-du-rhône villages, dont 10.000 hectolitres avec une fausse AOP Châteauneuf du Pape ».

Le négociant mis en examen, une caution fixée à 1 million d’euros

Raphaël Michel, l’un des principaux négociants du Vaucluse, a été « mis en examen pour tromperie et escroquerie et placé sous contrôle judiciaire avec paiement d’une caution d’un million d’euros assortie d’une interdiction d’exercer dans son entreprise », selon la DGCCRF.

Actu17.