Fuites au BAC : 2 nouveaux suspects placés en garde à vue

0
1

Des sujets du BAC ont été échangés par la messagerie WhatsApp notamment. A ce stade, 21 personnes ont été placées en garde à vue. (DR)

Deux nouvelles personnes ont été interpellées et placées en garde à vue ce jeudi après-midi dans l’enquête sur les fuites des sujets du BAC. Au total, 21 suspects ont été interpellés depuis mardi.

Un homme et une femme nés en 1982 ont été placés en garde à vue ce jeudi après-midi a annoncé le parquet de Paris, alors que 5 personnes étaient toujours interrogés par les enquêteurs aujourd’hui.

21 personnes ont été interpellées au total depuis mardi, et 14 ont déjà été remises en liberté.

Les sujets échangés sur WhatsApp et par MMS

Une enquête pour « fraude aux examens, abus de confiance et recel » a été ouverte le 21 juin dernier après des révélations faisant état de fuites des sujets des épreuves de maths des séries ES et L, du BAC. Des photos des sujets ont été diffusés et échangés par l’intermédiaire de la messagerie WhatsApp ou par MMS avait expliqué le ministère de l’Éducation nationale.

L’enquête est menée par les policier de la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne.