🇨🇦 Fusillade à Toronto : Nouveau bilan de 3 morts dont le tireur et 12 blessés. Le suspect tirait «au hasard» sur les passants.

par Y.C.
Le tireur a ouvert le feu en visant des bars et des restaurants. (Capture écran Global News)

Un homme de 29 ans a ouvert le feu sur des passants au hasard ce dimanche soir à Toronto (Canada). Un nouveau bilan fait état de trois morts dont le tireur ainsi que 12 personnes blessées.

Les deux victimes décédées sont une femme de 18 ans et une fillette de 10 ans. Les blessés sont six femmes et sept hommes, selon la police de Toronto.

Le chef de la police de Toronto Mark Saunders n’a pas précisé si le tireur s’était donné la mort ou si il avait été abattu par les policiers, avec lesquels il y a eu un échange de coups de feu. Aucun policier n’a d’ailleurs été blessé lors de cette périlleuse intervention.

Aucune piste privilégiée

Les motivations de l’auteur restent pour l’heure inconnues. « Aucune hypothèse n’a encore été écartée » a indiqué M. Saunders. L’acte terroriste est donc une piste toujours prise en compte par les autorités.

La police de Toronto a confié l’enquête à l’unité des homicides selon Radio-Canada.

Des victimes choisies au hasard

Le tireur marchait sur le trottoir et ouvrait le feu « au hasard » vers l’intérieur des restaurants et des bars se trouvant sur l’avenue Danforth, bondés ce dimanche soir.

« Nous étions assis en terrasse, et nous avons entendu des coups de feu, alors nous avons couru vers l’intérieur, il est entré dans le restaurant et a tiré sur la fille juste en face de moi » a raconté Carrie Lahey à Radio-Canada.

Le tireur manipulait parfaitement son arme

Selon un expert, l’auteur des faits n’était pas un amateur. « On voit que cet individu-là est capable de manipuler des armes. C’est frappant de voir comment il utilise son arme, comment son corps va travailler avec l’arme. Ce sont des choses qui sont apprises. C’est quelqu’un qui est allé dans un champ de tir, ou quelqu’un qui a été entraîné à manipuler des armes » a détaillé l’ex-agent de la Sûreté du Québec Paul Laurier à TVA Nouvelles.

Depuis le début de l’année 2018, 220 fusillades ont eu lieu à Toronto, faisant au moins 27 morts. La police a renforcé sa présence, notamment dans certains quartiers sensibles. 200 policiers supplémentaires ont été déployés.

Actu17.