🇫🇷 Gendarme renversé dans le Jura : le barman jugé pour avoir servi de l’alcool au conducteur.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le barman avait servi de l’alcool au conducteur déjà en état d’ébriété qui, dimanche, a percuté un gendarme. Il est poursuivi pour non-assistance à personne en danger.

Un serveur de Lons-le-Saunier a été mis en examen pour non-assistance à personne en danger pour avoir servi de l’alcool à une personne en état d’ivresse manifeste.

Le conducteur avait percuté un gendarme et avait pris la fuite

Dimanche 14 janvier, un automobiliste ivre a refusé d’obtempérer à un contrôle de gendarmerie et a pris la fuite.

Pris en chasse par les militaires, le conducteur a percuté volontairement un motard qui a été grièvement blessé.

Le mis en cause avait consommé dans plusieurs établissements

C’est un gendarme en civil qui avait aperçu le conducteur sortant d’un  débit de boissons et qui avait prévenu ses collègues de son état d’ébriété.

L’enquête a révélé que l’intéressé avait consommé dans plusieurs établissements avant d’entrer dans le dernier bar.

Le cafetier n’aurait pas dû servir le conducteur

Le procureur de la République a estimé que le cafetier n’aurait pas dû servir le mis en cause, son état d’ébriété manifeste ayant été confirmé par différents témoins.

Le taux d’alcool du conducteur au moment des faits a été relevé à 3,35 g/l de sang. Selon la justice, le serveur aurait dû confisquer les clés de véhicule du client.

Un jugement reporté, un contrôle judiciaire et une interdiction d’exercer

L’intéressé, compagnon de la gérante de l’établissement, est passé en comparution immédiate pour non-assistance à personne en danger. Le jugement a été reporté pour permettre au mis en cause de préparer sa défense.

En l’attente, le cafetier a été mis sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer relate France Bleu.

Actu17.