Gilets jaunes à Nancy : Un avocat en garde à vue pour « provocation à la rébellion ».


Illustration. (Shutterstock)

L’avocat, inscrit au barreau d’Épinal, haranguait la foule alors entourée de CRS.


Ce samedi vers 15h40, Me François Vallas a été interpellé pour « pour provocation à la rébellion ». Le Procureur de la République a précisé : « Selon la police, il aurait incité verbalement des gilets jaunes à aller au contact de policiers qui les avaient cantonnés, s’agissant d’une manifestation non déclarée et donc illicite ».

L’avocat placé en garde à vue

L’homme a crié à la cinquantaine de manifestants « qu’il était avocat » et les « incitait a rompre le cordon de sécurité », selon le Parquet. Il a été placé en garde à vue, rapporte L’Est Républicain.