Gilets Jaunes : Des mobilisations sont prévues samedi, au Nouvel An et en janvier.

Illustration © Actu17

Les Gilets Jaunes ne sont parvenus à mobiliser que 38 600 manifestants samedi dernier, selon le Gouvernement, contre 66 000 la semaine précédente.


Mais la mobilisation n’est pas prête de s’arrêter, si l’on en croit les centaines de messages échangés quotidiennement sur les groupes Facebook dédiés au mouvement. Selon plusieurs sources concordantes, les Gilets Jaunes manifesteront ce samedi encore pour un « Acte VII », mais aussi pour le Nouvel An, ainsi que durant le mois de janvier prochain.

Pour Benjamin Cauchy, porte-voix des gilets jaunes en région toulousaine, ces derniers « seront mobilisés la nuit du nouvel an à travers le pays ». « Pas forcément pour des actions de blocages, beaucoup réveillonneront juste ensemble pour montrer que la mobilisation ne va pas s’éteindre avec la nouvelle année », a-t-il précisé.

Des réponses « insuffisantes » du Gouvernement

Si la grogne se maintient, c’est que les réponses du Gouvernement aux attentes des Gilets Jaunes ont déçu. Les mesures annoncées lors du discours du Président Macron du 10 décembre ont été décortiquées depuis et « le compte n’y est pas », si l’on en croit les discussions sur les réseaux sociaux et divers témoignages recueillis sur le terrain.

Un référendum d’initiative citoyenne

Les Gilets Jaunes réclament en premier lieu un « référendum d’initiative citoyenne » (RIC) pour « que les citoyens puissent se réapproprier le pouvoir ». L’une des figures du mouvement, Priscillia Ludosky, qui se fait le relais des manifestants pour leur communication, réclame en plus du RIC, « une baisse sérieuse de toutes les taxes et impôts sur les produits de première nécessité », ainsi qu’une baisse « significative » des traitements et salaires des élus et hauts fonctionnaires.