🇫🇷 Gironde : Forte hausse des agressions envers les policiers, 98 faits recensés depuis le début de l’année.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La préfecture de la Gironde a recensé une hausse importante des agressions commises sur des policiers.

En seulement sept mois, 98 policiers ont été victimes d’agression dans le département de la Gironde contre 120 sur les douze mois de l’année de 2017.

Des faits « récurrents »

« Le préfet de Gironde et le ministère de l’Intérieur condamnent ces comportements inadmissibles, a réagi Angélique Rocher-Bedjoudjou, la directrice de cabinet du préfet de Gironde. Malheureusement ils sont récurrents et interviennent souvent sur fond d’alcool ».

« L’afflux de personnes pendant la saison touristique peut expliquer l’augmentation de ces chiffres, avance Angélique Rocher-Bedjoudjou. Une soirée peut mal tourner et les auteurs se retournent contre les forces de sécurité intérieure. » 

Les tendances concernant les gendarmes ne sont pas connues mais l’an dernier, 80 agressions ont été répertoriées.

Une circonstance aggravante

Dans les dossiers de violences envers les forces de l’ordre, les frais d’avocat d’avocats sont pris en charge par l’état et l’agression d’une personne dépositaire de l’autorité publique est considérée comme circonstance aggravante.

Les violences contre les pompiers en augmentation

Les pompiers sont également touchés par l’augmentation des agressions. L’observatoire de la délinquance a placé la région de Nouvelle-Aquitaine en tête du classement au nombre d’agressions sur les pompiers, 406 en 2016.

Toutefois, seulement 7% des victimes déposent une plainte.

« Le pompier est agressé parce qu’il porte une tenue, parce qu’il représente quelque chose et non pas parce que c’est un individu. Il faut donc que le dépôt de plainte soit fait au nom de l’institution, argumente David Brunner président de l’Union départementale des sapeurs-pompiers de Gironde rapporte France Bleu.

Actu17.