🇫🇷 Gironde : Un homme retranché a ouvert le feu et blessé 2 gendarmes à Auros. Le suspect s’est suicidé.

par Y.C.
Illustration.

20h10. Le forcené s’est donné la mort avec une arme de calibre 9mm. C’est lorsque les gendarmes du GIGN ont pénétré dans son logement, vers 18h15, qu’ils ont retrouvé le suspect, décédé, indique Midi-Libre.

Plusieurs armes à feu ont été découvertes dans la maison du suspect.

L’un des gendarmes blessé et évacué au CHU de Bordeaux a subi une opération. Les jours des deux militaires ne sont pas en danger. Selon l’association gendarmes et citoyens, le suspect a ouvert le feu sur les deux gendarmes avec un fusil de chasse.

15h45. Les gendarmes avaient été appelés pour des violences conjugales. L’homme retranché chez lui a ouvert le feu, blessant deux militaires.

Les faits se sont déroulés vers midi ce samedi. La compagne du suspect est parvenue à quitter le domicile conjugal et a été prise en charge par les secours.

L’homme âgé d’une soixantaine d’années s’est retranché chez lui et a tiré sur les gendarmes appelés suite aux signalements du voisinage.

Deux militaires ont été blessés par balle suite à ces coups de feu, l’un au bras et au torse, malgré son gilet pare-balles, l’autre à l’avant bras selon France Bleu. Les victimes ont été évacuées au CHU de Bordeaux par hélicoptère. Le pronostic vital des deux gendarmes n’est pas engagé selon cette même radio.

Le GIGN est arrivé sur place et a pris en charge cette affaire qui est toujours en cours.

Plus d’informations à venir.

Actu17.