Gironde : Un tir de l’armée durant un entraînement provoque un incendie de 450 hectares


Illustration. (Shutterstock / krstrbrt)

Des centaines d’hectares de broussailles d’un vaste champ de tir militaire près de Captieux (Gironde) ont été ravagés par un incendie, ce vendredi après-midi.

Une munition tirée par un appareil militaire en vol a provoqué un important incendie. Environ 450 hectares de broussailles sont partis en fumée dans un champ militaire situé près de Captieux, relate France 3. Près de 70 pompiers ont été mobilisés vendredi en début d’après-midi. Ils ont lutté plusieurs heures pour en venir à bout.

« Dans le cadre d’une mission de tir des armées françaises, une des munitions tirées par un aéronef a provoqué un départ de feu de broussailles à proximité de la cible visée », a indiqué un porte-parole de l’armée de l’air.

L’incendie a été éteint vers 23 heures. Pour y parvenir, les pompiers ont notamment allumé des « feux tactiques ». Ils ont ainsi brûlé de manière maîtrisée des zones inaccessibles aux engins, en raison de la possible présence de restes d’explosifs. Aucun blessé n’est à déplorer, a précisé l’armée.

L’un des plus grands centres européens dédiés aux tirs de missiles

Au final, l’incendie n’a pas quitté les limites du vaste champ de tir qui s’étale sur 10 000 hectares entre la Gironde et les Landes. Ce camp, dit « du Poteau », est nommé officiellement Champ de tir et polygone d’essai (CTPE) de Captieux. Il est l’un des plus grands centres européens dédiés aux tirs de missiles et aux tests d’explosifs.


Cet incendie n’est pas sans précédent. En mars 2017 déjà, 1 300 hectares de landes et de taillis étaient partis en fumée. En juillet de la même année, 500 autres hectares avaient brûlé après un tir de missile air-sol, d’après des informations communiquées par l’armée de l’air. Des pompiers veillent 24h/24 sur ce site équipé de pare-feux.