Gradignan : Les policiers roués de coups lors d’une intervention pour violences conjugales


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Appelés pour une femme victime de violences conjugales, les policiers ont été roués de coups par son compagnon qui a fini par être maîtrisé et interpellé. Deux fonctionnaires sont blessés.


L’une des nombreuses interventions pour des violences intrafamiliales a viré à l’agression contre les forces de l’ordre ce lundi après-midi à Gradignan, près de Bordeaux (Gironde). Les policiers ont été alertés vers 17 heures et se sont dirigés vers ce logement familial, un appartement.

Une fois sur place, le conjoint violent s’est jeté sur les fonctionnaires. Ces derniers ont été violemment roués de coups de poing et de pied. « Un déchainement d’une rare violence », déplore le syndicat Alliance Police Nationale de Nouvelle Aquitaine dans un communiqué.

Interpellé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique

L’agresseur surexcité est parvenu à prendre la fuite. Il est finalement revenu près d’une demi-heure plus tard et a pu être maîtrisé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique. Âgé de 39 ans, il a été placé en garde à vue au commissariat central de Bordeaux.

Deux des policiers ont été blessés, leur Incapacité totale de travail (ITT) n’est pas encore connue. Une enquête a été ouverte. La compagne du mis en cause et les policiers ont déposé plainte. « Encore une intervention banale, au départ, qui témoigne de la dangerosité de notre métier », constate le syndicat qui « réitère une nouvelle fois, l’impérieuse nécessité de sanctionner lourdement tous les agresseurs de policiers ».