🇬🇧 Grande-Bretagne : Au cours de ses interventions, un chirurgien gravait ses initiales sur le foie de ses patients.

par Y.C.
Illustration DR.

En Grande-Bretagne, un chirurgien gravait ses initiales sur le foie de ses patients sans leur consentement.

Lors du suivi d’un patient qui avait été opéré par Simon Bramhall, chirurgien de 53 ans, que les initiales SB ont été découvertes sur le foie.

Ses initiales gravées au laser

Ces initiales ont été faites à l’aide d’un laser au gaz argon, instrument utilisé pour empêcher les hémorragies, lors de transplantations que le chirurgien avait effectuées à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham, en 2013. Les patients sous anesthésie générale n’avait pas pu donner leur consentement.

Simon Bramhall a reconnu les faits. Lors de son procès, le procureur, décrivant les actes du praticien comme étant un abus de pouvoir, a déclaré : « Le plaidoyer de culpabilité vaut acceptation que ce qu’il a fait n’était pas seulement contraire à l’éthique, mais aussi répréhensible sur le plan pénal ».

Le verdict est attendu pour le 12 janvier rapporte DNA.

Actu17.