🇫🇷 #Guadeloupe 75 armes trouvées dans une prison lors d’une fouille.

D’importantes opérations de fouilles de cellules de prisons ont été menées, ordonnées par le préfet de la région Guadeloupe et le procureur de la République de Pointe-à-Pitre. 75 armes ont été trouvées au centre pénitentiaire de Baie-Mahault.

Soixante-quinze armes ont été trouvées lundi et mardi lors d’une fouille des cellules du centre pénitentiaire de Baie-Mahault, ordonnée par le préfet de la région Guadeloupe et le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture.

Téléphone et stupéfiants

Outre les armes, 47 téléphones portables, des « produits stupéfiants » et « différents matériels interdits en détention » ont également été trouvés dans 119 cellules, précise la préfecture dans un communiqué.

Importante opération

« 150 militaires de la gendarmerie nationale et personnels de l’administration pénitentiaire ont été engagés dans cette opération qui a ciblé à la fois les deux centres de détention et les deux maisons d’arrêt », ajoute la préfecture. Des opérations similaires avaient eu lieu en mars dernier, ainsi qu’en octobre 2016.

Elles sont menées dans le cadre du « plan de lutte contre la délinquance » décidé en septembre 2016 par le préfet, « en totale coordination avec la justice ». En mars, 199 armes avaient été saisies.

D’autres interventions à venir

Des actions de ce type se poursuivront, à Baie-Mahault comme à Basse-Terre, les deux établissements pénitentiaires de l’archipel, pour sécuriser les centres et le travail des agents de l’administration pénitentiaire, ont indiqué les services de Justice et de l’Etat conjointement. Il s’agit aussi de « rappeler à chacun que la loi s’applique à tous et en tous lieux ».

Double évasion en juillet

En juillet dernier, le centre pénitentiaire de Baie-Mahault avait connu une double évasion de prisonniers de la maison d’arrêt et un meurtre de détenu au centre de détention.

http://bit.ly/2u66FAB