Haut-Rhin : Le terroriste Cherif Chekatt avait tenté d’obtenir les plans de la gare de Colmar.

par Y.C.
Gare ferroviaire de Colmar (Office de tourisme)

Le terroriste, qui a fait plusieurs morts et de nombreux blessés sur le marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre dernier, s’est intéressé de près à un possible autre objectif.

La gare de Colmar faisait-elle partie des cibles de Cherif Chekatt ? Les enquêteurs semblent le penser. Le quotidien régional L’Alsace nous apprend que le terroriste s’est rendu au service des archives de la mairie de Colmar pour demander les plans de la gare de Colmar.

Il se fait passer pour un passionné

Cherif Chekatt s’y est présenté le 22 novembre, soit un peu plus de deux semaines avant l’attentat de Strasbourg, disant être passionné par le bâtiment construit au début du XXe siècle.

Les fonctionnaires territoriaux n’ont pas accédé à sa demande. Ils ont finalement reconnu son visage après la diffusion du portrait du terroriste dans les médias, après l’attentat.