🇫🇷 Haute-Garonne : 2ème département derrière Paris avec 350 personnes suivies pour radicalisation.

par Y.C.
Don-vip

Un département particulièrement touché par le phénomène, mais pas l’unique.

Le préfet de Haute-Garonne a annoncé lundi que 350 personnes radicalisées avaient été recensées en Haute-Garonne, faisant de ce département le 2e de France, derrière Paris, touché par le phénomène de la radicalisation.

Un terreau fertile

Toulouse est bien connu pour son terreau fertile en matière de radicalisation. Une centaine de personnes de plus, touchées par cette radicalisation, ont été signalées depuis deux ans.

Courant 2017, 85 personnes radicalisées ont été décomptées en zone gendarmerie.

Des liens entre trafics de droit commun et terrorisme

Le préfet de Haute-Garonne a déclaré : « Lutter contre la délinquance c’est pour nous aussi un moyen de lutter contre la radicalisation qui trouve souvent des moyens dans le trafic de stupéfiants et d’armes ».

Au cours des trois dernières années, le procureur de la République de Haute-Garonne a signalé 29 individus à la section antiterroriste du parquet de Paris pour des liens entre trafics et réseaux terroristes, relate 20 Minutes.

Actu17.