Haute-Garonne : Après un grave accident, le conducteur installe son passager mort à sa place au volant


Illustration. (photofort 77 / Shutterstock)

Tout à fait sordide, cette histoire n’en n’est pas moins vraie. L’autopsie a confirmé les doutes des enquêteurs et le suspect a été mis en examen ce mardi.

Deux amis de 20 et 21 ont subi un grave accident de la circulation, dans la nuit du 6 au 7 septembre dernier, à Léguevin en Haute-Garonne. La Renault Clio conduite par le jeune homme de 20 ans a fait une sortie de route qui s’est avérée fatale pour son passager.

Vitesse excessive et alcool

La voiture qui roulait à vive allure a percuté très violemment le mur d’une habitation côté passager, avant de s’immobiliser dans un fossé, relate la Dépêche du Midi. La violence du choc a coûté la vie à Axel, 21 ans, originaire de la commune de Beauzelle.

Lorsque les secours sont arrivés, le jeune homme survivant s’est présenté comme le passager du véhicule. Dans le même temps, les pompiers n’ont pu que constater le décès d’Axel, qui se trouvait au volant.

Les enquêteurs ont des doutes

Sur place, des relevés toxicologiques ont été effectués sur le survivant de l’accident, avant son hospitalisation.


Les résultats de ces prélèvements ont été rendus deux semaines plus tard. Le soi-disant « passager » présentait un taux de plus de 2 g/l d’alcool dans le sang.

L’autopsie confirme les doutes des gendarmes

Parallèlement, une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime. Elle a confirmé les doutes des enquêteurs : le défunt Axel n’était pas au volant au moment de l’impact, mais se trouvait côté passager. Il avait été placé là par son ami, souhaitant vraisemblablement se défausser de ses responsabilités.

Près de deux semaines après l’accident mortel, à sa sortie de l’hôpital, le « faux passager » a été auditionné par les gendarmes. Convoqué en tant que simple témoin, il a été mis face à ses contradictions et a avoué qu’il était bien le conducteur.

Placé en garde à vue ce lundi, il a été mis en examen le lendemain pour « homicide involontaire avec circonstance aggravante » et placé en détention provisoire.