Haute-Garonne : Condamné pour la 38ème fois, il dépouillait les pensionnaires de maisons de retraite


Illustration. (Shutterstock)

Le tribunal correctionnel de Toulouse (Haute-Garonne) a condamné le sexagénaire… pour la 38ème fois, ce lundi.

Ce voleur âgé de 61 ans n’en était pas à son coup d’essai – c’est le moins que l’on puisse dire – lorsqu’il s’est fait arrêter par la police, la semaine dernière. Les enquêteurs étaient sur sa trace après les signalements plusieurs vols dans trois maisons de retraite de Toulouse et Colomiers.

L’enquête a démontré qu’il usait régulièrement du même mode opératoire et visait des personnes vulnérables. Ses dernières victimes recensées sont trois femmes âgées de 76, 90 et 95 ans.

Un faux policier

L’homme pénétrait dans les appartements non verrouillés et subtilisait les cartes de crédit de ses victimes. Il poussait parfois le vice en revenant sur place et en se faisant passer pour un policier. À cette occasion, il finissait le travail en s’emparant tranquillement des bijoux ou autres biens de valeur.

Il a été interpellé par les enquêteurs de la sûreté départementale de la Haute-Garonne alors qu’il se trouvait dans sa caravane, sur le parking de l’Oncopole à Toulouse, rapporte La Dépêche.


Sa petite-fille à charge

Le sexagénaire, comparaissait donc pour la 38ème fois devant la justice ce lundi. Pour sa défense, ce voleur d’habitude a évoqué sa situation personnelle difficile, avec sa petite-fille de 14 ans dont il a la charge.

Alors que l’une de ses dernières victimes est décédée avant le procès, le tribunal a condamné le prévenu à 5 ans de prison. Il devra en outre s’acquitter de 9 236 euros d’amende au titre du préjudice matériel et 10 000 euros pour le préjudice moral. Il a été maintenu en détention.