🇫🇷 Haute-Garonne : Il montre ses fesses à l’hélicoptère de la Gendarmerie muni d’un superzoom et finit au tribunal.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le jeune homme pensait outrager les forces de l’ordre impunément… C’était sans compter le superzoom de l’hélicoptère.

Le tribunal correctionnel de Toulouse a jugé mercredi, en son absence, un jeune homme de 19 ans qui avait outragé gendarmes et policiers.

Il ne se présente pas au tribunal

Malgré une procédure sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le jeune homme n’a pas jugé bon de se présenter à l’audience : erreur. Il faut dire que l’outrage pour lequel il a été jugé coupable n’est pas banal ! Alors qu’un hélicoptère de la Gendarmerie avec à son bord des militaires et un policier survolait sa zone de résidence à Frouzins, le jeune homme avait eu l’idée de leur signifier son irrespect en leur montrant ses fesses, relate La Dépêche.

Un postérieur en 4K ?

Les forces de l’ordre avaient bien repéré l’outrage et filmé son arrière train en haute définition grâce à la caméra surpuissante de l’appareil. À leur retour de mission de repérage dans une affaire de cambriolages, une plainte avait été déposée pour « outrage à personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Le tribunal s’est prononcé

Jugeant les preuves en haute définitions accablantes pour le jeune homme, le tribunal l’a condamné, en récidive, à trois mois de prison ferme et 300€ de dommages et intérêts pour chaque personnel des forces de l’ordre présent dans l’aéronef.

Actu17.