Haute-Garonne : Un maire agressé par des gens du voyage alors qu’il les empêchait d’entrer sur un terrain


Illustration. (PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP)

Jean-Marc Bergia, le maire de Saubens, a été agressé par des gens de la communauté des gens du voyage ce dimanche après-midi alors qu’il tentait d’empêcher ces derniers d’accéder à un terrain inondable sur sa commune. Les gendarmes ont interpellé deux suspects.

Il avait l’intention d’empêcher des gens du voyage de s’installer sur un terrain de sa commune, Jean-Marc Bergia a été agressé et a déposé plainte. La mairie avait en effet décidé de fermer l’accès à ce terrain au cours de l’année car il se trouve dans une zone inondable raconte France 3.

Les membres de la communauté du voyage qui ont pour habitude de s’y installer sont de nouveau arrivés sur place ce dimanche après-midi. Alors que des fossés avaient été creusés pour empêcher l’accès au site, ils sont arrivés avec une benne pour les reboucher a raconté Jean-Marc Bergia.

Traîné sur plusieurs mètres et agressé

Alors qu’ils s’apprêtaient à faire passer une trentaine de caravanes, le maire de la commune s’est couché par terre, leur barrant la route. Jean-Marc Bergia raconte avoir été traîné sur plusieurs mètres, puis plaqué au sol avant que son téléphone lui soit retiré, pour ne pas qu’il fasse appel aux forces de l’ordre selon ce dernier.

Les gendarmes sont alors intervenus et deux suspects ont été interpellés avant d’être placés en garde à vue. Dans le même temps, un troisième individu a été verbalisé pour avoir rebouché le fossé.


Jean-Marc Bergia a annoncé qu’il allait déposé plainte. Quant aux gens du voyage, ils se sont installés sur le terrain.