Haute-Garonne : Un père de 62 ans tue son fils d’un coup de fusil à Merville


Illustration. (photo Arnaud Journois/PhotoPQR/Le Parisien/Maxppp)

Un père de famille a ouvert le feu sur son fils dans la nuit de mercredi à jeudi à Merville, près de Toulouse (Haute-Garonne). Ce dernier, âgé de 31 ans, est décédé. Il s’agirait d’un drame familial, sur fond d’addiction aux stupéfiants et de violences.

Il a reconnu être l’auteur du tir mortel au fusil de chasse, sur son fils. Le drame s’est noué vers 2 heures du matin dans une maison de Merville, celle d’un couple de sexagénaires qui a trois enfants raconte La Dépêche.

L’un d’entre eux serait connu pour être un consommateur de stupéfiants, notamment de cocaïne. Il aurait été violent avec son entourage ces derniers mois. Ses parents « avaient peur de lui » affirme à nos confrères un proche de la famille. « On entendait souvent crier chez eux, je pense qu’il y avait des problèmes familiaux », confie de son côté une voisine.

Le père en garde à vue

Cet homme de 31 ans a fait irruption dans la maison de ses parents cette nuit-là, après avoir participé à une fête avec des amis. La situation a ensuite dégénéré dans des circonstances que l’enquête devra déterminer. Les parents ont-ils été frappés ou agressés ? Le père de famille a en tout cas utilisé un fusil de chasse pour tirer sur son fils, qui a été tué. Les gendarmes ont été alertés et sont rapidement arrivés sur place.

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête pour homicide. L’autopsie du défunt permettra de savoir s’il était sous l’emprise de la drogue au moment du drame. Les gendarmes de la brigade de recherches sont en charge du dossier. Le père de famille de 62 ans a été placé en garde à vue.