Haute-Saône : Les gendarmes saisissent une quarantaine d’armes à feu dont des grenades


Les gendarmes ont saisi une quarantaine d’armes à feu, dont des grenades. (Twitter / @procureur70)

Les perquisitions menées par les gendarmes de Faverney et de la brigade de recherches de Vesoul ont été fructueuses.

Les gendarmes ont procédé au démantèlement d’un réseau de trafiquants d’armes, ce jeudi, en Haute-Saône et dans les Vosges. Cinq suspects qui travaillaient comme ferrailleurs ont été interpellés et placés en garde à vue, a indiqué le procureur de la République de Vesoul.

Fusils, armes de poings, grenades…


Les perquisitions opérées par les enquêteurs leur ont permis de mettre la main sur 16 armes de poing, 27 fusils et 6 grenades. Les investigations devront notamment déterminer à qui étaient destinées ces armes.

Le parquet doit tenir une conférence de presse ce vendredi à 11h45 à Vesoul, concernant cette affaire, relate Le Parisien.