Haute-Savoie : Il se stationne devant le commissariat sur une place « Police » avec une fausse immatriculation.

Illustration Actu17 ©

L’homme, venu déposer plainte, a fini en garde à vue !


« Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir », est sans doute un adage qui trouve écho chez cet homme venu déposer plainte, samedi, au commissariat de police de Thonon. Arrivé à destination, il n’a pas hésité à se garer sur les emplacements, dûment signalés, réservés aux véhicules de police. L’homme, âgé de 29 ans, est ensuite entré dans le commissariat pour y déposer une plainte.

Usurpation d’immatriculation

Alors que le plan vigipirate est toujours à son niveau « Sécurité renforcée – Risque Attentat » depuis le 14 décembre dernier, la présence de ce véhicule n’est pas passée inaperçue. Un policier a donc naturellement contrôlé sa plaque au fichier SIV… Il s’est avéré sur la voiture supportait une fausse immatriculation, et qu’une plainte pour son usurpation avait été déposée, rapporte Le Dauphiné.

Garde à vue

Le conducteur a été interpellé et placé en garde à vue. Aux enquêteurs, il a expliqué avoir agi pour éviter les contraventions. C’est finalement pour un délit qu’il est poursuivi et qu’il comparaîtra en avril au tribunal correctionnel.