Haute-Savoie : Un homme en tenue paramilitaire et armé d’un couteau interpellé en pleine rue


Illustration. (photo PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP)

L’attention d’un équipage de gendarmes a immédiatement été attirée par l’accoutrement d’un jeune homme croisé dans la rue. Ce dernier a fini en cellule de garde à vue.

Des gendarmes de la brigade de Rumilly (Haute-Savoie) en patrouille ont procédé, vendredi soir, au contrôle d’identité d’un jeune homme vêtu d’une tenue paramilitaire.

Trouvé en possession d’un couteau

L’uniforme ressemblait à celui d’un personnel de Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) : combinaison, écussons…

Le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, a été trouvé porteur d’un couteau. Il a été interpellé et placé en garde à vue, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Une perquisition à son domicile

Une enquête a été ouverte et les gendarmes ont procédé à une perquisition chez le mis en cause. Dans le logement, les enquêteurs ont constaté la présence d’un nombre important d’effets paramilitaires, des brassards de sécurité et des répliques d’armes.


Inconnu de la justice

Ils ont également trouvé du matériel d’intervention comme un casque, un gilet tactique ou encore des étuis d’armes de poing. Le jeune homme était inconnu de la justice jusqu’ici. Il devait être déféré devant un magistrat à l’issue de sa garde à vue.

L’article 433-15 du Code pénal réprime de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende, le fait de porter publiquement « un costume ou un uniforme […] ou de faire usage d’un insigne […] réservés aux fonctionnaires de la police nationale ou aux militaires » pouvant « causer une méprise dans l’esprit du public ».