🇫🇷 #Hérault Cambrioleur abattu : le propriétaire de la maison mis en examen pour homicide.

Daniel Malgouyres a été mis en examen pour homicide après avoir abattu l'un des cambrioleurs. (photo Facebook)

Ce jeudi soir, un homme a ouvert le feu sur l’un des cambrioleurs qui se trouvait dans son domicile et le menaçait, lui et sa famille. L’homme a été mis en examen pour homicide et laissé libre, placé toutefois sous contrôle judiciaire.

« A la suite des événements survenus au cours de la soirée du 5 octobre 2017 (jeudi) à Servian, deux procédures d’instruction ont été ouvertes ce jour », a expliqué le procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet.

La première d’abord pour « des faits de tentative de vol avec arme, et violences volontaires en réunion et avec arme avec ITT inférieure à 8 jours » et la seconde du « chef de meurtre ». Le procureur a précisé que « la personne mise en examen pour ces faits de meurtre a été placée sous contrôle judiciaire ».

La femme du propriétaire frappée, est handicapée

● Selon le propriétaire, Daniel Malgouyres, qui a ouvert le feu, les deux malfaiteurs qui se sont introduits dans son domicile étaient armés et l’auraient frappé, avant d’en faire autant avec sa femme qui est handicapée, des suites d’un accident selon LCI.

● C’est lorsque l’un des cambrioleurs est monté à l’étage à la recherche d’un coffre-fort, que le propriétaire a saisi son fusil de chasse et a ouvert le feu. L’homme a expliqué qu’il avait toujours un fusil chargé, pour chasser les sangliers qui passent dans son domaine.

La légitime défense en question

« Il conviendra d’examiner si les conditions de la légitime défense (…) sont bien réunies » a indiqué également le Procureur. Le second cambrioleur n’a toujours pas été retrouvé.

Une page Facebook de soutien ouverte

Une page Facebook de soutien à Daniel Malgouyres a été lancée. Près de 40.000 personnes l’ont déjà rejoint.

Une pétition a également été ouverte afin de réclamer à la Ministre de la Justice, une « évolution » de la légitime défense.

Actu17.