🇫🇷 #Hérault Coincé dans une chambre froide à -22 degrés, il est décédé.

Illustration. (DR)

Un ouvrier s’est trouvé coincé à huit mètres de hauteur dans une chambre froide à moins 22 degrés. Les secours mis en œuvre n’ont pu décoincer la victime qui est morte de froid relate E-Metropolitain.

Une importante opération de secours a été menée sur la commune de Vendres, au sud-ouest de Béziers, où les sapeurs-pompiers du Biterrois et des médecins sont engagés avec des moyens conséquents pour sauver un ouvrier qui est bloqué dans une chambre froide.

Selon les informations de E-Metropolitain, cet ouvrier âgé de 54 ans domicilié à Gigean venu réparer une panne est coincé dans une nacelle, à bord de laquelle il intervenait dans une chambre froide d’une entreprise implantée sur le site de Via Europe, la BPL -Boul Pat Littoral- spécialisée dans la vente en gros de pâtisseries surgelées.

Pour atteindre cette chambre froide, la nacelle a été déployée à 8 mètres de haut par les ouvriers, dont le quadragénaire qui s’est retrouvé coincé.

Une véritable course contre la montre est lancée pour le sortir de cette mauvaise posture. L’alerte a été donnée vers 15h30 ce lundi.

Moins 22 degrés

Quand le malheureux a eu le haut du corps décoincé par les pompiers, ceux de Sérignan notamment, il était trop tard : il était décédé dans la chambre froide, où il faisait une température de moins 22 degrés.

Les gendarmes de la compagnie de Béziers et l’Inspection du travail enquêtent sous l’autorité du parquet de Béziers. L’engin et la nacelle, ainsi que la chambre froide ont été placés sous scellés judiciaires.

Les collègues de travail de la victime, présents au moment du drame et impuissants sont actuellement entendus pour éclairer les enquêteurs sur les circonstances du drame. Il est une certitude : c’est le quinquagénaire qui manoeuvrait seul la nacelle,

http://bit.ly/2u4v8FJ