🇫🇷 Hérault : Un gendarme adjoint s’est suicidé.

par Y.C.

Le jeune homme a laissé une lettre expliquant son geste à ses proches.

Dimanche après-midi, les secours sont intervenus sur un accident de la circulation sur la route départementale RD32 entre Gignac et Montagnac à hauteur de Tressan dans l’Hérault. Le conducteur, un gendarme adjoint volontaire affecté au PSIG de Lodève avait trouvé la mort.

Rebondissement dans l’enquête

Les investigations ont finalement permis aux enquêteurs de déterminer qu’il ne s’agissait pas d’un simple accident de la route mais d’un suicide. Le jeune gendarme âgé de 23 ans avait laissé une lettre expliquant son geste. Le gendarme adjoint, célibataire et sans enfant, était également sapeur-pompier volontaire au SDIS 11.

Pas de trace de freinage

Confirmant les informations recueillies dans la lettre laissée par la victime à ses proches, les expertises sur la scène du drame ont permis de déterminer que le véhicule roulait à 100km/h environ lors de l’accident. Aucune trace de freinage n’avait été relevée.

Trois suicides de gendarmes dans l’Hérault

Il s’agit du troisième militaire de la gendarmerie qui met fin à ses jours dans l’Hérault depuis vingt mois, rapporte E-Metropolitain.

Actu17.