Homme au couteau neutralisé par balles à Ermont : deux agents de la SUGE déférés devant un juge


Un homme menaçant et armé d'un couteau a été neutralisé par balles par les agents de la SUGE à Ermont. (capture écran/DR)

Deux agents de la SUGE ont été déférés devant un juge d’instruction ce vendredi au terme de leur garde à vue. Ces derniers ont neutralisé par balles un homme menaçant et armé d’un couteau à Ermont (Val-d’Oise). Il est rapidement décédé des suites de ses blessures.

Mise à jour 23h50 : Les deux agents de la sûreté ferroviaire ont été mis en examen pour « meurtre » et laissés libres sous contrôle judiciaire. Notre article ici.

Ils pourraient être mis en examen dans la soirée. Deux agents de la SUGE ont été présentés à un juge d’instruction de vendredi après-midi a annoncé le parquet de Pontoise (Val-d’Oise). Les deux hommes ont mortellement ouvert le feu sur un homme armé d’un couteau pour le neutraliser, alors qu’il se montrait menaçant à proximité d’un groupe d’enfants.

Le suspect de 36 ans de nationalité haïtienne avait peu avant menacé des voyageurs dans la gare RER de la ville avec son arme blanche, avant de s’enfuir à l’extérieur en voyant les agents de la sûreté ferroviaire. Le défunt était connu des services de police et avait déjà été condamné à quinze reprises par le passé. Une autopsie doit être pratiquée et des analyses toxicologiques doivent être réalisées.

Le trentenaire aurait lâché « Tuez-moi ou je vais en tuer un » et aurait également touché certains enfants, mais pas avec son arme blanche. Une vidéo amateur montrant une partie des faits a été diffusée sur les réseaux sociaux.

Les cinq agents de la SUGE avaient été placés en garde à vue après les faits. Trois d’entre eux avaient été remis en liberté ce jeudi. La suite de l’instruction devra déterminer s’ils ont bien agi dans le cadre de la légitime défense ou de l’état de nécessité.