Homme décapité dans le Tarn-et-Garonne : un suspect interpellé, il serait passé aux aveux

Illustration. (Adobe Stock)

Un suspect a été placé en garde à vue ce samedi dans l’enquête sur l’homme de 31 ans qui a été décapité à Albias, près de Montauban (Tarn-et-Garonne). Le mis en cause aurait avoué être le meurtrier.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi, moins de 24 heures après la découverte du corps d’un homme décapité, les avant-bras sectionnés, au bord de la RD65 à Albias, rapporte La Dépêche. Le parquet a confirmé ce placement en garde à vue.

Le suspect, interrogé par les enquêteurs dans les locaux de la brigade de recherche de Montauban, est âgé d’une cinquantaine d’années. Originaire de l’île de la Réunion, il serait rapidement passé aux aveux.

Il serait l’un des colocataires de la victime

Le défunt âgé de 31 ans était récemment sorti de prison. Il était domicilié dans une maison en collocation. C’est lorsqu’ils se sont rendus à cette adresse que les gendarmes ont interpellé le suspect, qui serait l’un des colocataires de la victime.

L’homme aurait expliqué qu’une violente rixe avait éclaté entre lui et le défunt, au cours de la nuit du 23 au 24 décembre, qui aurait conduit à la mort du trentenaire. Il aurait alors décidé de découper son corps pour le dissimuler dans un champ. La tête de la victime a été retrouvée dans un sac plastique à une centaine de mètres de son buste. Le mis en cause pourrait être déféré devant un juge d’instruction en vue de sa mise en examen, lundi.