🇧🇪 Il détourne 500 000 euros et explique qu’il était mal payé. La justice se montre clémente.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration.

Un fonctionnaire Belge a détourné 500 000 euros en prétextant qu’il n’arrivait pas à obtenir d’augmentation de salaire. Une explication qui a plutôt convaincue la justice belge.

Claude M., comptable belge, se voyant refuser les augmentations auxquelles il prétendait, a fini par se servir directement dans la caisse.

En dix ans, l’intéressé a détourné plus de 500 000 euros à son employeur, la Communauté française de Wallonie-Bruxelles.

Pris la main dans le sac, le comptable a été condamné à effectuer 300 heures de travail. Il a été privé de ses droits civils pendant 5 ans et doit rembourser les sommes détournées.

Le ministère public avait réclamé 30 mois de prison et 250 000 euros d’amende.

Clémence du tribunal

Le tribunal a estimé que son employeur avait sa part de torts. Pour sa défense, le mis en cause avait évoqué que son salaire n’était pas en adéquation avec la responsabilité qu’il assumait.

En possession d’un brevet d’électricien, Claude M. avait été embauché comme comptable, disposant « de pouvoirs considérables » puisqu’il gérait un budget de 280 millions d’euros explique Le Soir.

Le prévenu a fait valoir le fait qu’après 30 ans de carrière, il n’avait pas été titularisé dans le poste et ne percevait que 1800 euros par mois.

Le tribunal a estimé que le manque d’augmentation ne constituait en rien une excuse mais « qu’une rémunération insuffisante pour un fonctionnaire investi de lourdes responsabilités est de nature à accroître le risque de tentations multiples, a fortiori s’il est amené à gérer des fonds sans qu’aucun contrôle n’ait été mis en place ».

Actu17.