🇫🇷 Ile-de-France : 5 médecins, 2 présidents d’associations interpellés pour aide au séjour irrégulier et escroquerie.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les policiers de la sous-direction de la lutte contre l’immigration irrégulière de la préfecture de police de Paris ont procédé à 9 interpellations de médecins ou de membres d’association pour aide au séjour irrégulier en bande organisée.

L’enquête a débuté à la suite d’une plainte déposée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) à l’encontre de plusieurs médecins. 9 personnes ont été interpellées en Ile-de-France entre le 10 et le 28 octobre.

3,9 millions € de préjudice pour l’Assurance Maladie

Cinq médecins, depuis mis en examen pour avoir délivré des faux certificats médicaux à des étrangers pour leur permettre de séjourner en France légalement, avaient été interpellés également pour avoir escroqué l’Assurance maladie à hauteur de 3,9 millions d’euros.

Une bande… bien organisée

Deux présidents d’associations à vocation humanitaire et deux de leurs employés ont également été mis en examen pour escroquerie et abus de confiance, aide au séjour irrégulier.

Les investigations ont permis d’établir que depuis 2012, avec la complicité des présidents d’associations, des étrangers d’Afrique de l’Ouest ou du Maghreb, faisant valoir un statut de personnes malades, étaient autorisées à séjourner sur le territoire.

Le droit de séjourner et 5000€

Les présidents d’associations, contactés par les étrangers déboutés de leur demande d’asile, montaient des dossiers faisant état de pathologie mentale et percevaient 5 000 euros par dossier. Les médecins dont trois psychiatres, établissaient des faux certificats médicaux contre quelques centaines d’euros et déclaraient des consultations fictives.

800 consultations par jour ?

Un des médecins mis en cause a déclaré 27 000 consultations dans l’année, soit 74 consultations journalières, avec des pics jusqu’à 800 consultations par jour.

Les enquêteurs ont saisi quatre appartements, près de 500 000 euros en espèces, des objets et voitures de luxe rapporte La Dépêche.

Actu17.