Ile-de-France : Ils auraient pillé 25 distributeurs de billets, deux spécialistes du «vol à la fourchette» interpellés

Illustration. (shutterstock)

Deux hommes ont été interpellés lundi à Paris. Pris en flagrant délit de vol à la fourchette. Ils auraient écumé l’Ile-de-France et pillé au moins 25 distributeurs automatiques de billets grâce à leur méthode entre août et novembre. 16 500€ ont été saisis. Le duo a été placé en détention provisoire et comparaîtra le 4 janvier.

Il ne s’agit pas de passer à table. Mais bien de se « gaver » de billets. Le « vol à la fourchette » consiste à utiliser une pièce métallique spéciale, à deux dents, pour bloquer la trappe d’évacuation des billets des distributeurs automatiques de billets (DAB). Deux voleurs spécialistes de cette technique apparue en France en 2012, et à l’époque importée par des Roumains, ont été interpellés en début de semaine à Paris selon nos informations, confirmant celles du Parisien. Ils ont été placés en détention provisoire, en attendant leur jugement prévu début janvier.

Le début de l’enquête remonte à début septembre. Huit vols à la fourchette sont recensés en quelques jours dans l‘Essonne. Le mode opératoire est bien rodé. Les malfrats insèrent au préalable une carte prépayée pour retirer une petite somme. Ils mettent la fourchette dans la trappe dès que l’argent sort. Puis ils renouvellent l’opération en demandant cette fois une forte somme, afin de la prélever alors que les billets ne sont qu’en préparation à travers la trappe restée ouverte. Il ne leur reste plus qu’à annuler l’opération pour que leur carte prépayée, peu approvisionnée, ne soit pas débitée. Et peuvent reproduire cette technique à l’infini. La sûreté départementale de l’Essonne démarre donc ses investigations.

L’exploitation de la vidéosurveillance des agences bancaires permet de voir deux hommes à visage découvert et mains nues, en train de se servir de leur engin artisanal pour récupérer les billets.

Identifié grâce à son ADN récupéré sur l’une des scènes, l’un des membres du duo est ensuite localisé à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines). Des surveillances sont mises en place et permettent de découvrir son complice, originaire de Bagneux (Hauts-de-Seine), car les compères se rejoignent régulièrement pour commettre d’autres forfaits en région parisienne dans les semaines suivantes.

16 500 euros et des cartes bancaires vierges saisis

Mardi, les enquêteurs décident de passer à l’action dans ce qui sera l’ultime vol à la fourchette du duo, à Paris (XIIIe). Le duo est arrêté l’outil à la main au moment où ils entrent dans une Caisse d’Épargne. Mathieu, 33 ans, et Mehdi, 31 ans, tous deux connus des services de police, sont placés en garde à vue. Les perquisitions permettent de mettre la main sur 16 500 euros en liquide, ainsi que des cartes bancaires vierges, des encodeurs… Le véhicule Volkswagen Golf IV servant à transporter les malfrats a aussi été saisi.

L’ensemble des éléments recueillis au cours des derniers mois permet aux hommes de la sûreté départementale d’attribuer 25 vols à la fourchette aux deux individus sur les départements de l’Essonne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, les Yvelines et Paris, pour un montant de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Et des rapprochements avec la vidéosurveillance et les traces recueillies sur de nombreux autres forfaits sont encore en cours d’analyse, afin de tenter d’élucider plusieurs autres cas de « vols à la fourchette » recensés ces derniers mois en Ile-de-France.

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire en attendant leur jugement, prévu le 4 janvier.