Ille-et-Vilaine : Il menace des jeunes avec une machette pour les faire taire


Illustration Actu17 ©

L’homme a agi alors qu’il était alcoolisé et en récidive légale de violences.

Le tribunal correctionnel de Rennes (Ille-et-Vilaine) a condamné un homme de 41 ans pour avoir menacé un groupe de jeunes gens avec une machette, dans le but de les faire taire pour pouvoir dormir. Les faits se sont déroulés à Fougères, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un groupe de plusieurs étudiants alcoolisés frappaient au volet du quadragénaire situé rue de la Pinterie. Ce dernier, malgré ses demandes répétées de cesser le trouble, était finalement sorti sur le trottoir armé d’une machette.

Il refuse de lâcher son arme

Une patrouille de police était intervenue et avait procédé à son interpellation et à la saisie de l’arme, non sans mal. Les fonctionnaires s’étaient heurtés à la résistance de cet homme, pieds-nus dans la rue et alcoolisé. Alors qu’il refusait de lâcher sa machette – dont la lame mesure 40 cm de long -, les policiers avaient été contraints d’employer du gaz lacrymogène pour l’interpeller.

« Pour leur faire peur »

À la barre du tribunal, le prévenu a affirmé qu’il avait voulu « les impressionner, leur faire peur », rapporte La Chronique Républicaine.


Alors qu’il y a « autant de versions que de personnes » concernant les faits, sans doute dû à l’alcool omniprésent dans cette affaire, les magistrats ont appliqué une peine qu’ils jugent « bienveillante ». Le prévenu, récidiviste concernant les violences, a écopé de trois mois de prison.