Incendie à Notre-Dame : Un appel international aux dons et déjà des millions d’euros récoltés


(photo ministère de l'Intérieur)

Après le terrible incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, les dons affluent. La Fondation du patrimoine a ouvert une plateforme en ligne pour récolter les dons du monde entier.

Les deux plus grandes fortunes françaises ont déjà promis des dons importants. La famille d’industriels français Pinault a annoncé dès hier soir un don de 100 millions d’euros pour la reconstruction de la cathédrale par l’intermédiaire de sa société d’investissement Artemis.

« Cette tragédie frappe tous les Français et bien au-delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine » a déclaré François-Henri Pinault.

200 millions d’euros du groupe LVMH

De son côté, la famille Arnault et le groupe LVMH ont annoncé un don de 200 millions d’euros. « La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité » ont-ils indiqué dans un communiqué.

LVMH a précisé également « mettre à la disposition de l’État et des instances concernées toutes ses équipes, créatives, architecturales, financières, pour aider au long travail de reconstruction d’une part, et de collecte de fonds d’autre part, qui s’annonce ».


Des dons de la région Île-de-France et de la mairie de Paris

Par ailleurs, la région Île-de-France a annoncé ce mardi matin un don de 10 millions d’euros, « d’aide d’urgence pour aider l’archevêché à faire les premiers travaux » de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, a annoncé Valérie Pécresse.

« Cette reconstruction, qui va évidemment coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde; nous allons nous y atteler dès maintenant », a ajouté la présidente de région au micro de Radio Classique.

La maire de Paris Anne Hidalgo a pour sa part annoncé un don à hauteur de 50 millions d’euros et a proposé mardi de tenir dans la capitale « une conférence internationale des donateurs » en vue de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame.

Faire un don en ligne ? C’est possible

Un appel international aux dons a été lancé par la Fondation du patrimoine dès hier soir. Il vous est possible de faire un don directement sur le site de la fondation ici.

Des internautes ont de leur côté lancé des initiatives personnelles en ouvrant des collectes sur différentes plateformes comme Le Pot Commun ou Leetchi, qui a assuré que ces collectes sont « contrôlées » pour « que les fonds ne soient versés qu’au bénéficiaire prévu ».

Des travaux pour plusieurs « décennies »

Eric Fischer, directeur de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame, a prévenu : il faudra « des décennies » pour reconstruire Notre-Dame.


« Les dégâts vont être considérables. Mais en France, on a cette chance d’avoir pu conserver un réseau d’entreprises du patrimoine extrêmement performantes, petits artisans ou groupes plus importants. Ces entreprises ont en leur sein des ouvriers très qualifiés qui peuvent être meilleurs ouvriers de France ou issus du réseau du compagnonnage », a-t-il expliqué à Sud-Ouest.

« Il ne suffit pas de conserver le patrimoine. S’il est détruit, il faut savoir le reconstruire. C’est le véritable enjeu », a poursuivi Eric Fischer.