Incendie de Notre-Dame : Les pompiers ont utilisé un robot pour venir à bout des flammes


Un robot Colossus (photo Shark Robotics)

Le robot Colossus a permis aux sapeurs-pompiers d’intervenir à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sans risquer de pertes humaines.

L’intervention des sapeurs-pompiers de Paris a duré plus de 9 heures. L’incendie était intense et a ravagé une grande partie du toit de la cathédrale, faisant chuter la flèche. Pour intervenir à l’intérieur de l’édifice et alors que la situation n’était pas encore sous contrôle, les pompiers ont utilisé un robot de 500 kg nommé « Colossus ».

L’engin qui est « totalement modulable » a permis « d’éteindre et de faire baisser la température à l’intérieur de la nef » a raconté Gabriel Plus, le porte-parole des pompiers de Paris. Colossus est un drone terrestre fabriqué par Shark Robotics, une entreprise française installée à La Rochelle (Charente-Maritime).

Un robot capable de se déplacer sur des terrains très accidentés

« Il peut effectuer plusieurs missions, comme éteindre le feu à distance, évacuer des blessés, apporter du matériel ou faire de la reconnaissance grâce à ses outils d’inspection vidéo et ses capteurs de gaz » a expliqué Cyril Kabbara, cofondateur de Shark Robotics, à plusieurs médias. « Il est actuellement le seul robot qui équipe la BSPP (brigade de sapeurs-pompiers de Paris) depuis deux ans » a-t-il ajouté à BFMTV.

 

Ce robot qui mesure 1,60m, est monté sur des chenilles, il est capable de monter des escaliers ou de se déplacer sur des terrains très accidentés, de détecter des fumées toxiques et d’éteindre des incendies.

Utilisé aussi à Bordeaux et bientôt à Marseille

Colossus a été conçu avec les sapeurs-pompiers de Paris et leur retour d’expérience. Il est en fonction chez les sapeurs-pompiers de Paris depuis deux ans.

Il est aussi présent chez les pompiers de Bordeaux et le sera bientôt à Marseille et à Charleroi en Belgique, deux marchés remportés par l’entreprise française.